quelle est la relation entre le traite de nuremberg et le vaccin anti-covid
Santé

Quel est le contenu du traité de Nuremberg ?

Rédigé en 1946 en Allemagne, suite aux atrocités commises par les nazis et les pratiques monstrueuses et abusives en masse pendant la guerre mondiale, le code de Nuremberg est un événement historique qui a donné naissance à un traité très célèbre utilisé jusqu’à nos jours dans le cadre de la protection des sujets aux expériences potentiellement dangereuses et d'administrations de produits et de médicaments sans le consentement éclairé du principal concerné. Aujourd'hui on voit bien que la toile du net est enflammée avec le référencement de ce traité aux pratiques actuelles de l'état concernant l’administration du vaccin anti-Covid, une opposition qui n'hésite pas à invoquer le code de Nuremberg pour justifier son point de vue.

Origine du traité de Nuremberg

Le traité de Nuremberg est issu de procès portant le même nom, en référence à la région Nuremberg en Allemagne, ayant attesté en 1946 de la condamnation d’un bon nombre de criminels dont des médecins du IIIe Reich qui s'étaient adonnés à des pratiques atroces et abusives dans les camps de concentration de prisonniers juifs pendant la deuxième guerre mondiale. Après la capitulation sans condition de l’Allemagne hitlérienne, le gouvernement américain a pris les commandes dans la région avec pour but de mettre un terme et punir tous les responsables nazis des horreurs et des crimes contre l’humanité perpétrés. Une initiative qui a engendré le code en question, contenant dix critères bien spécifiques qui décrivent la totalité des conditions nécessaires voire indispensables pour autoriser l'établissement des expérimentations scientifiques sur des sujets humains qui doivent consentir de leur plein gré en connaissance de tous les risques éventuels avant de s’adonner physiquement à l'expérience. On retient bien à travers les dix articles du traité les principes de base suivants:

  • Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel.

  • L’expérience doit obligatoirement provoquer des des résultats avantageux qui ne peuvent aucunement être obtenus autrement, sans causer de souffrance ou de douleur physique ou mentale

  • L'expérience doit être faite après l’avoir préalablement essayé sur des animaux de laboratoire

  • Bien connaître le niveau de risque engendré et en informer le sujet

  • Les expériences doivent être effectués par des professionnels qualifiés 

  • Les deux partis sont aptes à exiger l'arrêt de l'expérience dans l'immédiat 

Vaccin anti-Covid et le traité de Nuremberg

Le code de Nuremberg est un événement d’une portée historique très large, qui a eu un impact direct sur le plan juridique comme médical, un principe de base à l’origine de la bioéthique actuelle. Un code qui a su trouver son intérêt aujourd’hui dans le cadre des campagnes de vaccination massive contre le Coronavirus imposés par la loi, une obligation qui n’enchante pas un cercle d’internautes opposés à cette pratique, qui conteste ouvertement et catégoriquement la vaccination en se référant au code Nuremberg qui selon eux est en relation direct avec la situation actuelle. En effet, le sujet doit approuver l’injection de son plein gré sans contrainte ou duperie ou l'utilisation d’un élément de force.vaccin anti-covid et le traite de nuremberg

Les opposants à la vaccination sont toujours aussi actifs sur les réseaux sociaux, l’invocation du traité de Nuremberg ne risque pas de calmer les choses, mais au contraire d’envenimer encore plus la situation. Un traité valable depuis 1946 dont les lignes principales sont très claires, avec le but de protéger tous les sujets et les victimes des expérimentations sans fondement.  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *