Le conflit en Syrie, une poudrière mondiale

Vendredi 13 avril 2018, des frappes aériennes menées par la France, les USA et la Grande-Bretagne ont touché une base de recherche et deux sites de production supposés d’armes chimiques utilisées par le régime syrien.

Le conflit civil qui s’enlise depuis 2011 a déjà causé 500 000 morts et plus de deux millions de personnes blessées.

La France a un rôle stratégique autonome dans cette affaire et il est faux de renvoyer tout cela à une soumission à Donald Trump et des « USA ».

Continuer la lecture