1er mai 2018 : Renforçons notre camp !

Le 1er mai, c’est la fête de la classe ouvrière en lutte pour son émancipation.

En ce moment, on le constate : la situation n’est pas bonne du tout. Les reculs sociaux s’accentuent, la misère culturelle et l’apathie politique pèsent de tout son poids dans les masses populaires, l’élan vers la guerre se renforce, l’écocide se fait chaque jour plus sentir

La montée du fascisme est l’illustration de la faiblesse politique du courant de la gauche prolétaire. Cette apathie nous oblige à sauver ce qui peut être sauvé en nous fédérant dans l’unité populaire.

Continuer la lecture