Mai 68 a-t-il libéré les femmes ?

Lorsque l’on compare la situation des femmes en 2018 et celle avant 1968, on doit admettre que celle-ci a évolué, les femmes ont eu une lutte historique pour cela. Pourtant, la société reste dominée par les hommes.

Comment le capitalisme s’accomode-t-il du progrès pour les femmes, comment des années de luttes féministes se sont retournées contre les femmes ?

Continuer la lecture

« Porno partout, féminisme nulle part » : peut-on défendre la pornographie et se revendiquer du féminisme ?

La pornographie est omniprésente dans le quotidien, la publicité, la bande dessinée, l’usage des réseaux sociaux en est imprégné. Il y a aussi l’idée contemporaine que l’on pourrait faire de la pornographie féministe. En cette journée pour les droits des femmes, peut-on défendre la pornographie en se disant féministe ?

Continuer la lecture

L’oppression du samedi soir, femmes et boîtes de nuit

Lorsqu’on ne vit pas à Annecy ou dans les stations de ski en haute-saison, le quotidien est généralement morose. La période des fêtes est l’occasion pour nous de pointer les violences contenues dans le divertissement, en particulier pour les femmes.

Continuer la lecture

Sur Pierre Rabhi (3) : Le retour à la terre est patriarcal.

La proposition écologique de Pierre Rabhi est basée sur la valorisation des relations sociales avant la modernité capitaliste. Ces relations étaient essentiellement basées sur des rapports d’hommes à hommes, mettant de côté les femmes et les personnes homosexuelles.

La participation de Pierre Rabhi à une conférence avec Henri Joyeux, médecin conservateur proche des milieux catholiques opposés au mariage pour les couples homosexuels, montrait déjà l’aspect régressif de son projet…

Continuer la lecture

#BalanceTonPorc : pour une autonomie féministe contre les violences sexistes dans les milieux progressistes

Les violences patriarcales sont monnaies courantes dans la société : chaque femme le sait mais il faut des phénomènes de « libération de la parole » pour que cela parvienne jusqu’au « débat public ». Ce fut le cas de ces derniers jours où une foule de témoignages à travers #BalanceTonPorc et #MoiAussi ont mondialement inondés les réseaux sociaux. Aucune sphère de la société ne fait exception : les agresseurs sont partout et les femmes doivent commencer à les traiter comme il se doit. Il est fini le temps des témoignages, vient celui de l’action.

Continuer la lecture

MARSAULT ET LA CULTURE DU VIOL

 breum_marsault

 

Le 17 décembre, Marsault sera à Annemasse pour une séance de dédicaces, c’est l’occasion de faire un petit topo sur ce que représente cette personne et son « art ».
Auteur de BD contemporain, ouvrier de profession, il se fait connaître sur internet en diffusant des planches à l’humour plutôt gras quand ce n’est pas franchement sexiste ou raciste.
Les personnages des dessins de Marsault, s’expriment à base de vociférations et véhiculent un condensé d’idées réactionnaires qui représentent parfaitement ce que nous entendons par « culture fasciste » avec en figure de proue le « faux-rebelle ». Ils sont figés dans une culture où leur individualisme ne tolère pas le mouvement perpétuel de l’histoire et l’évolution de la société. 

Continuer la lecture