Les guerres modernes au centre de l’écocide

Alors que le complexe militaro-industriel prend toujours plus de poids dans les sociétés capitalistes avancées à cause des tensions entre grandes puissances, les extraits du chapitre « Thanatocène. Puissance et écocide » issu du livre « L’événement anthropocène. La terre, l’Histoire et nous » rappelle à tous les progressistes qu’il est vital de s’opposer à la guerre dans une époque où la biosphère est ravagée.

Continuer la lecture

La beaufitude néonazie par Edelweiss Pays de Savoie

Le 16 décembre 2017, le groupuscule fasciste savoyard « Edelweiss » (de l’allemand : edel, noble ; weiss, blanc) organise un rassemblement pour le solstice d’hiver. Ces fêtes sont organisées depuis quelques années par ce groupuscule, comme le solstice d’été du 16 juin dernier.

Continuer la lecture

En défense de la biosphère !

Un logo politique n’exprime pas un simple « style ». Le symbole antifasciste c’est un héritage particulier des forces de gauche et placer telle ou telle couleur en priorité n’est pas neutre. En ce XXIe siècle, nous estimons urgent que la mouvance autonome assume en priorité le drapeau vert derrière le drapeau rouge afin de rattacher l’héritage révolutionnaire du XXe siècle au problème urgent de l’écocide (déstruction généralisée et mondiale des écosystèmes et des espèces vivantes sur la planète).

Continuer la lecture