La beaufitude néonazie par Edelweiss Pays de Savoie

Le 16 décembre 2017, le groupuscule fasciste savoyard « Edelweiss » (de l’allemand : edel, noble ; weiss, blanc) organise un rassemblement pour le solstice d’hiver. Ces fêtes sont organisées depuis quelques années par ce groupuscule, comme le solstice d’été du 16 juin dernier.

Continuer la lecture

Share Button

On ne peut pas parler du racisme sans parler de la lutte des classes

Souvent on parle du racisme comme une « bêtise », comme quelque chose de porté par des personnes qui n’aurait pas de « culture ». Nous pensons plutôt que le racisme est une oppression qui permet de reproduire le capitalisme avec le fameux « diviser pour mieux régner ».

Cela se voit dans la vie concrète et quotidienne, comme nous voulons le démontrer ici pour la Haute-Savoie.

Continuer la lecture

Share Button

Ce sont les personnes juives qu’il faut défendre !

L’affaire du tweet antisémite de Gérard Filoche et les 8 000 spectateurs de Dieudonné à Marseille révèle l’absence de critique de l’antisémitisme dans le camp antifasciste.

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (4) : le retour à la terre, dernier recours pour les possédants

Pierre Rabhi est l’invité des 11èmes Rencontres Alpines à Sallanches, au cœur de la vallée de l’Arve. Tout le monde sait que cette vallée subit depuis maintenant des années une pollution de l’air chronique, révélant la nature mortifère du mode de production capitaliste.

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (3) : Le retour à la terre est patriarcal.

La proposition écologique de Pierre Rabhi est basée sur la valorisation des relations sociales avant la modernité capitaliste. Ces relations étaient essentiellement basées sur des rapports d’hommes à hommes, mettant de côté les femmes et les personnes homosexuelles.

La participation de Pierre Rabhi à une conférence avec Henri Joyeux, médecin conservateur proche des milieux catholiques opposés au mariage pour les couples homosexuels, montrait déjà l’aspect régressif de son projet…

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (2) : une pensée dangereuse liée à l’anthroposophie

La « pensée Rabhi », tournée vers le passé idéal de la petite communauté paysanne, adopte des élements spirituels en lien avec ce passé. Dans les communautés agricoles avant le capitalisme, la vie quotidienne était régulée par des aléas climatiques et naturelles difficiles à « contrôler ».

C’est pourquoi la religion, en tant qu’interprétation des complexités du quotidien, est toujours venue « combler ce vide ». Mais c’est dans une autre philosophie que Pierre Rabhi va renouveler cette approche mystique.

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (1) : une pensée tournée vers le passé

Pierre Rabhi est invité ce dimanche 26 novembre par le Centre de la Nature Montagnarde de Sallanches pour donner une conférence. Sous ses aires sympathiques de « bon paysan », Pierre Rabhi propose pourtant un projet politique et idéologique qui doit alerter les personnes progressistes. Nous proposons une analyse en plusieurs parties des fondements idéologiques de Pierre Rabhi que nous pensons opposés au progrès humain.


Continuer la lecture

Share Button

Contre la guerre !

L’armée comme « grand muette » est un mythe.

La publication, ce mercredi 8 novembre 2017, de « Servir », le livre de l’ex-chef d’état major des armées, Pierre De Villiers, est l’expression d’une tradition militaire à intervenir dans le champ politique lors des moments troublés. Cette démission exceptionnelle en juillet 2017 est le symptôme d’une tendance à la guerre dans la société.

Continuer la lecture

Share Button

 » Ils étaient résignés, non rebelles « 

Nous avons souvent un problème avec l’analyse du fascisme. Bien trop souvent nous avons en mémoire l’image des défilés militaires, des groupes para-militaires, etc. Ces images sont trompeuses car derrière la réelle militarisation de la société, il y a aussi et surtout l’apathie politique et l’asphyxie culturelle.

Continuer la lecture

Share Button

#BalanceTonPorc : pour une autonomie féministe contre les violences sexistes dans les milieux progressistes

Les violences patriarcales sont monnaies courantes dans la société : chaque femme le sait mais il faut des phénomènes de « libération de la parole » pour que cela parvienne jusqu’au « débat public ». Ce fut le cas de ces derniers jours où une foule de témoignages à travers #BalanceTonPorc et #MoiAussi ont mondialement inondés les réseaux sociaux. Aucune sphère de la société ne fait exception : les agresseurs sont partout et les femmes doivent commencer à les traiter comme il se doit. Il est fini le temps des témoignages, vient celui de l’action.

Continuer la lecture

Share Button