Sur Pierre Rabhi (1) : une pensée tournée vers le passé

Pierre Rabhi est invité ce dimanche 26 novembre par le Centre de la Nature Montagnarde de Sallanches pour donner une conférence. Sous ses aires sympathiques de « bon paysan », Pierre Rabhi propose pourtant un projet politique et idéologique qui doit alerter les personnes progressistes. Nous proposons une analyse en plusieurs parties des fondements idéologiques antiprogressistes portées par Pierre Rabhi, allant de l’idéalisation du passé paysan jusqu’à sa vision patriarcale du monde en passant par son appartenance masquée à la secte anthroposophe  et son soutien qu’il obitent du monde des possédants…


Continuer la lecture

Share Button

Contre la guerre !

L’armée comme « grand muette » est un mythe.

La publication, ce mercredi 8 novembre 2017, de « Servir », le livre de l’ex-chef d’état major des armées, Pierre De Villiers, est l’expression d’une tradition militaire à intervenir dans le champ politique lors des moments troublés. Cette démission exceptionnelle en juillet 2017 est le symptôme d’une tendance à la guerre dans la société.

Continuer la lecture

Share Button

 » Ils étaient résignés, non rebelles « 

Nous avons souvent un problème avec l’analyse du fascisme. Bien trop souvent nous avons en mémoire l’image des défilés militaires, des groupes para-militaires, etc. Ces images sont trompeuses car derrière la réelle militarisation de la société, il y a aussi et surtout l’apathie politique et l’asphyxie culturelle.

Continuer la lecture

Share Button

Contre la morosité !

Nous vivons une époque de pression intense du fascisme. Il y a bien évidemment les groupuscules d’extrême droite qui s’agitent et se renforcent, comme dernièrement à Chambéry. Mais n’oublions pas que derrière ces fascistes se cache un mouvement de fond, qu’est le fascisme.

Continuer la lecture

Share Button

#BalanceTonPorc : pour une autonomie féministe contre les violences sexistes dans les milieux progressistes

Les violences patriarcales sont monnaies courantes dans la société : chaque femme le sait mais il faut des phénomènes de « libération de la parole » pour que cela parvienne jusqu’au « débat public ». Ce fut le cas de ces derniers jours où une foule de témoignages à travers #BalanceTonPorc et #MoiAussi ont mondialement inondés les réseaux sociaux. Aucune sphère de la société ne fait exception : les agresseurs sont partout et les femmes doivent commencer à les traiter comme il se doit. Il est fini le temps des témoignages, vient celui de l’action.

Continuer la lecture

Share Button

07/10/17 : Concert Identitaire en Rhône-Alpes organisé par les hauts-savoyards d' »Autour Du Lac »

Cliquez sur l’image pour lire la brochure

Share Button

Ciao Walter !

Cette nuit, Walter Bassan, grand personnage de la résistance antifasciste en Haute-Savoie s’est éteint.

Continuer la lecture

Share Button

En défense de la biosphère !

Un logo politique n’exprime pas un simple « style ». Le symbole antifasciste c’est un héritage particulier des forces de gauche et placer telle ou telle couleur en priorité n’est pas neutre. En ce XXIe siècle, nous estimons urgent que la mouvance autonome assume en priorité le drapeau vert derrière le drapeau rouge afin de rattacher l’héritage révolutionnaire du XXe siècle au problème urgent de l’écocide (déstruction généralisée et mondiale des écosystèmes et des espèces vivantes sur la planète).

Continuer la lecture

Share Button

Historique des évènements de l’extrême droite radicale en Rhône-Alpes depuis 2013

Cliquer sur l’image pour accéder à la brochure

 

Share Button

[Traduction USA] Pourquoi les écologistes doivent-ils être antifascistes ?

| Article issu de « Earth first journal », média écologiste radical des Etats-Unis, daté du 21 avril 2017. Ce texte a été publié sur le média anarchiste et antifasciste « It’s Going Down ». Il permet de cerner le rôle d’avant-garde que tiennent les luttes écologistes aux Etats-Unis (et dans le monde) et la nécessité d’y créer des digues antifascistes pour maintenir l’horizon révolutionnaire |

« À l’ère Trump, avec la progression du nationalisme et des actes de terreur raciste, il n’y a pas à tergiverser quant à la résistance à mettre en place contre les suprématistes blancs et l’extrême-droite en général. Et le mouvement environnemental ne fait pas exception.

Continuer la lecture

Share Button