Pourquoi doit-on qualifier Bastion Social de néonazi ?

Les militants du Bastion Social Chambéry doivent être clairement qualifiés de « néonazis » non pas pour « faire peur » ou par « facilité argumentative » mais bien pour ce que leur vision du monde représente.

Continuer la lecture

Share Button

Extrait de livre : Le front populaire. La France de 1934 à 1939

Quelque soit l’identité progressiste que l’on porte ce qui doit retenir l’attention de la lecteur ou de la lectrice, c’est le fait que le Front Populaire c’est une poussée de la base populaire en vue d’une émancipation sociale et culturelle :

Continuer la lecture

Share Button

Entre nous et la révolution, il y a les fascistes.

C’est parce que nous voulons renverser une société d’exploitation et d’oppression que nous sommes surtout antifascistes.

Pour nous, être antifasciste c’est une étape nécessaire car nous savons que la société doit aller vers un bouleversement profond mais que cette évolution est freinée par l’extrême droite…

Continuer la lecture

Share Button

L’oppression du samedi soir, femmes et boîtes de nuit

Lorsqu’on ne vit pas à Annecy ou dans les stations de ski en haute-saison, le quotidien est généralement morose. La période des fêtes est l’occasion pour nous de pointer les violences contenues dans le divertissement, en particulier pour les femmes.

Continuer la lecture

Share Button

Chambéry : sur la stratégie du Bastion Social

Le groupuscule néonazi Edelweiss-Savoie a annoncé de manière enthousiaste sa dissolution dans le nouveau mouvement « Bastion Social », envisageant l’ouverture prochaine d’un local.

Continuer la lecture

Share Button

La beaufitude néonazie par Edelweiss Pays de Savoie

Le 16 décembre 2017, le groupuscule fasciste savoyard « Edelweiss » (de l’allemand : edel, noble ; weiss, blanc) organise un rassemblement pour le solstice d’hiver. Ces fêtes sont organisées depuis quelques années par ce groupuscule, comme le solstice d’été du 16 juin dernier.

Continuer la lecture

Share Button

On ne peut pas parler du racisme sans parler de la lutte des classes

Souvent on parle du racisme comme une « bêtise », comme quelque chose de porté par des personnes qui n’aurait pas de « culture ». Nous pensons plutôt que le racisme est une oppression qui permet de reproduire le capitalisme avec le fameux « diviser pour mieux régner ».

Cela se voit dans la vie concrète et quotidienne, comme nous voulons le démontrer ici pour la Haute-Savoie.

Continuer la lecture

Share Button

Ce sont les personnes juives qu’il faut défendre !

L’affaire du tweet antisémite de Gérard Filoche et les 8 000 spectateurs de Dieudonné à Marseille révèle l’absence de critique de l’antisémitisme dans le camp antifasciste.

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (4) : le retour à la terre, dernier recours pour les possédants

Pierre Rabhi est l’invité des 11èmes Rencontres Alpines à Sallanches, au cœur de la vallée de l’Arve. Tout le monde sait que cette vallée subit depuis maintenant des années une pollution de l’air chronique, révélant la nature mortifère du mode de production capitaliste.

Continuer la lecture

Share Button

Sur Pierre Rabhi (3) : Le retour à la terre est patriarcal.

La proposition écologique de Pierre Rabhi est basée sur la valorisation des relations sociales avant la modernité capitaliste. Ces relations étaient essentiellement basées sur des rapports d’hommes à hommes, mettant de côté les femmes et les personnes homosexuelles.

La participation de Pierre Rabhi à une conférence avec Henri Joyeux, médecin conservateur proche des milieux catholiques opposés au mariage pour les couples homosexuels, montrait déjà l’aspect régressif de son projet…

Continuer la lecture

Share Button